irudia
Egilea: Polina Jourdain-Kobycheva; texte Yves Carlier; traduction Antton de Betelu

Pilota arimak

Les âmes de la pelote (pilota arimak), ce sont les objets qui permettent à ce sport d’exister : pala, chistera, xare, gants de cuir et le plus emblématique d’entre tous, la balle, pilota, qui a donné son nom en signature.

Les âmes de la pelote, ce sont aussi ces artisans qui créent et permettent à cette activité multi-séculaire de se perpétuer.

La photographe Polina Jourdain-Kobycheva est entrée dans l’intimité des ateliers pour nous raconter l’histoire de ces hommes et de ces matériaux.

Textes d’Yves Carlier, édition bilingue français – basque.

Description

D’une branche de chataigner à une chistera, d’un tronc de hêtre à une pala, d’un noyau de latex à une pelote… La photographe saisi l’intensité du travail des artisans dans des compositions de haute précision.

La maitrise de ses chromies et l’humanité qui s’en dégagent nécéssitaient que nous travaillions avec un imprimeur de renommée internationale.

Les textes d’Yves Carlier, qui explicitent le travail des artisans, sont remarquables de précision.

 

 

 

Visit HABE's profile on Pinterest.